Histoire des Fidèles Compagnes de Jésus en Grande-Bretagne
et dans les îles Anglo-Normandes

Marie Madeleine d'Houet, la fondatrice, et Julie Guillemet arrivèrent à Londres en novembre 1830, avec une lettre d’introduction pour le Père clarendon square 2.Nerinckx, responsable de la paroisse des émigrés de Somers Town. Le jour après leur arrivée, il les invita à accepter les écoles qui étaient déjà établies. Elles furent accueillies par Thomas Griffiths VA London District.  L’adresse à l’époque était St Aloysius, Clarendon Square, Somers Town N.W. Un nouveau couvent fut construit sur les lieux en 1972, date à laquelle la rue avait changé de nom pour s’appeler Phoenix Road.

Le Polygon et l'église St Aloysius,
Clarendon Sq. Somers Town vers 1850
à partir d'une esquisse de Joseph Swain 1820-1909

Carte vers 1830 montrant Clarendon Square,
Somers Town. Pour agrandir la carte liquez ici.

clarendon square 1830.

« Hier, quand vous êtes arrivées » le Père Nérinckx leur dit « j’ai été immédiatement convaincu que vous étiez les personnes que nous attendions. Ma sœur a pensé la même chose, et tout le personnel ici en est également persuadé. Dans cette maison, outre ma sœur et moi, se trouvent huit jeunes assistantes qui souhaitent toutes devenir religieuses. Le mobilier de la maison nous appartient. Nous n’avons pas de dettes et nous avons plus de 100 000 francs à la banque. Je souhaite tout vous offrir; Je vous demande seulement de l’accepter. Ma sœur et ses jeunes associées souhaitent se joindre à vous... »

A partir de ces débuts, souvent semés d'embûches mais débordants de courage, de détermination et du désir de la gloire de Dieu, une mission très fructueuse se développa.

Un besoin évident en ces premiers temps était l'éducation, en particulier l'éducation des pauvres, enfants et adultes. Peu à peu les sœurs fondèrent de nombreuses écoles et beaucoup d'entre elles prospérèrent. Les sœurs croyaient que le développement de la foi était au cœur de l'éducation, c'est pourquoi des retraites spirituelles étaient toujours proposées aux élèves de leurs écoles et aux paroissiens. Pendant plus de 150 ans, l'enseignement dans les écoles (les écoles paroissiales et leurs propres institutions) ainsi que l'organisation de retraites a été la marque de fabrique de l'apostolat FCJ en Angleterre, en Ecosse et dans les îles Anglo-Normandes..

st aloysius miniLondon, Somers Town 1830 -
Les sœurs FCJ ont servi à Somers Town et aux alentours à partir de 1830. Elles se sont engagées dans divers apostolats. L'institution scolaire Maria Fidelis a continué l'école fondée par l'Abbé Carron en 1795 avant l'arrivée des sœurs FCJ. Les sœurs ont enseigné à l'école paroissiale de St Aloysius pendant plus de 160 ans.
Lisez les débuts de l'institution religieuse St Aloysius ici.

Lisez "Where did she first set foot" by Helen Downe fcJ here.

London, Tottenham 1835-1853
En 1835, le Père Nérinckx étendit ses écoles caritatives de Somers Town (q.v.) à Tottenham, une mission fondée en 1794 par un autre prêtre émigré, l'Abbé Cheverus. Les FCJ l'accompagnèrent pour servir dans les écoles des pauvres, ouvertes pour les ouvriers saisonniers Irlandais qui travaillaient pour les maraichés et dans les champs. Les sœurs vécurent à White Hart Lane, Tottenham jusqu'au moment où un incendie détruisit la maison en 1853. Elle ne fut pas reconstruite.

London, Hampstead 1839-1853
C’était une mission qui avait été fondée en 1756 par un prêtre français émigré, l’Abbé Jean-Jacques Morel. L’adresse était Church Row, Hampstead. Les sœurs y poursuivirent le même travail qu’à Somers Town (q.v) et Tottenham.

gumley mini.London, Gumley House, Isleworth 1841 -
Marie Madeleine acheta Gumley House, Isleworth, en 1841. Son intention était d’abord d’ouvrir un pensionnat de première classe avec l’idée que certaines pensionnaires puissent ensuite rejoindre la congrégation. La maison avait été construite par John Gumley en 1700.
Lisez l’histoire de Gumley House ici.
Lisez l’histoire du fantôme de Miss Willmott et du cimetière de Gumley ici.

BelleriveLiverpool Great George Square et Bellerive 1844 -
La fondatrice envoya des sœurs à Liverpool en 1844, à l’invitation du P. Parker, dont la paroisse St Patrick avait été expressément ouverte pour les immigrés irlandais. Des sœurs travaillèrent dans les écoles paroissiales, d’autres établirent un pensionnat. En 1887, l’école et la communauté déménagèrent du 2 Great George’s Sq au Mount St Joseph’s, Bellerive, Princes Park. En 1968, l’ensemble du bâtiment de Bellerive fut occupé par l’école et la communauté s’installa dans l’ancien couvent anglican de St Gabriel, à Windermere Terrace, tout en gardant le nom de Couvent de Bellerive. En 1997, un petit groupe de sœurs s’installa au 27, York Avenue.

Upton Hall WirralWirral, Lingdale, Upton Hall 1849-1998
Lingdale House, louée à bail depuis 1849, fut le premier couvent FCJ dans le Cheshire. Quand le bail expira en 1863, la communauté et le pensionnat déménagèrent à Upton Hall. En 1951, Upton Manor fut acheté; en 1983, le 49 Manor Drive fut acheté pour y installer le couvent et à ce moment là le couvent d'Upton Hall est transféré à l'école. Les derniers membres de la communauté quittèrent Upton en 1998.

Holt Hill Birkenhead Birkenhead, couvent et école de Holt Hill 1852-
A l'invitation de Dr Brown, premier évêque de Shrewsbury, la fondatrice ouvrit en 1852 une communauté à Birkenhead, comme maison filliale de Lingdale (q.v.). Le désir de l'évêque était d'avoir une école pour la classe bourgeoise en plein essor à Birkenhead, ainsi que de s'occuper des écoles paroissiales. Avant de déménager à Tranmere Hall, Holt Hill en 1857, les sœurs vécurent à partir de 1852 à Hampden House, Hampden Street, près de la chapelle Catholique, puis au 34 Hamilton Square en 1854. En 1941, la communauté fut évacuée à Upton Hall mais elle garda sa propre identité. En 1976, les sœurs s'installèrent au 14 Heathbank Road, dans la paroisse St Joseph.

adelphi mini.Salford, Adelphi House, Marple Bridge et Monton 1852-1981
Le chanoine Wilding et Mgr Turner, premier évêque de Salford, après avoir entendu parler du travail des FCJ à Londres et à Liverpool, invitèrent la fondatrice en 1852 à envoyer des sœurs s'occuper de l'école élémentaire de la cathédrale, Upper Cleminson Street. Les sœurs vécurent à Adelphi House, The Crescent, ancienne propriété de la famille Leeming. Elles fondèrent une école secondaire qui, dans la réorganisation diocésaine, fusionna en 1977 avec l'école du Sacré Cœur et plus tard s'intégra au lycée de la cathédrale. Le couvent St Joseph, à Marple Bridge, géré par Adelphi House, fut fondé en 1900 à Hollins Lane, comme 'maison de campagne' pour les sœurs. Celle-ci fut déplacée en 1929 à Millbrow où se trouvait une petite école. Elle ferma en 1932. En 1929, Monton House, Eccles fut acheté pour en faire une école préparatoire pour Adelphi. ici. cliquez ici.
                                   Lisez les débuts du couvent d'Adelphi House ici.
                                   Pour savoir plus sur la contribution des sœurs FCJ apportée au diocèse de Salford, cliquez ici.

hollies mini.Manchester:  Upper Brook St, Fallowfield, Withington et The Hollies, Didsbury Chorlton-On-Medlock 1853-1989
La communauté de Manchester, appelée communément  ‘The Hollies’ a déménagé plusieurs fois. Issue au départ d’Adelphi House, Salford, cette communauté se trouvait au 130 Upper Brook Street en 1853. Entre 1900 et 1907, elle vécut à Oak Road, Withington. En 1908, les sœurs  se déplacèrent à The Hollies, Oak Drive, Fallowfield, où elles restèrent jusqu’en 1961. Elles s’installèrent ensuite à The Hollies, Mersey Road, Fielden Park, Manchester 21, où elles demeurèrent jusqu’en 1989.
                                  Lisez l’histoire du couvent FCJ The Hollies ici.

Dee House ChesterChester, Dee House 1854-1925
Dee House, construite sur le site d'un ancien monastère et, comme on l'a apprit ensuite, sur le site d'un ancien amphithéâtre romain, avait été achetée par des catholiques des environs. En 1854, Mgr Brown demanda à Lingdale House (q.v.) de fonder un pensionnat et aussi d'enseigner les jeunes filles et petits enfants des écoles paroissiales, surtout peuplées d'immigrés chassés d'Irlande par la famine.

Lark Hill PrestonPreston, Lark Hill 1861-1997
Lark Hill House fut achetée à la famille Horrocks par un comité de messieurs catholiques qui souhaitaient y installer les écoles de la paroisse St Augustin. Mère Joséphine Petit accepta l’invitation et les FCJ arrivèrent en janvier 1861. En 1978, Lark Hill devint un lycée diocésain. Entre 1978 et 1997, la communauté habita au 3, Moor Park Avenue.

SkiptonSkipton, Convent Ste Monica 1865-1968
A l'invitation de Sir Charles Tempest, les FCJ suivirent les Sœurs de la Miséricorde à Skipton en 1865 « pour visiter les malades et les pauvres chez eux » et s'occuper des écoles paroissiales. Elles ouvrirent également un pensionnat. Le couvent prit le nom de sa fondatrice et bienfaitrice, Monica Tempest, l'école St Stephen celui de son frère.
Lisez l’histoire du Couvent Ste Monica, Skipton, ici.

Exeter MadonnaExeter, 1865-1893
En 1865, les FCJ furent invitées par le P. Johnson, SJ 'pour le salut des âmes.' Les annuaires laïcs indiquent pour la plupart Holywell House comme adresse du couvent mais ceux de 1876 et de 1885 donnent Holloway House, Holloway Street. En 1887, l'adresse est : Marlands, Magdalen Road, Heavitree, Exeter. Les sœurs dirigèrent un pensionnat dans la ville entre 1866 et 1893.
Lisez l'histoire de 'Marlands Madonna' ici.

Newlands MiddlesbroughMiddlesbrough, 1872-
Mgr Cornthwaite, évêque de Beverley, invita Mère Joséphine Petit, deuxième supérieure générale, à fonder à Middlesbrough en 1872, en comptant particulièrement sur leur travail auprès de la main d'œuvre féminine pauvre et indigente. Il attachait une grand importance à leurs écoles et aux cours du soir. En 1872, les sœurs se rendirent à The Court ou Temperance Place, Mill Street, qui devint ensuite l'emplacement de la Cathédrale. En 1876, elles étaient à William Street et en 1881 à Gunnergate Terrace. En 1885, l'adresse était : The Newlands, Newlands Road. En 1963, la communauté s'installa à Saltersgill Avenue, mais garda le nom de Newlands. En 1999, les sœurs s'établirent au 4 Thornfield Road.

Redcar, Convent Ste Hilda 1880 - 1885
En 1880, Mère Teresa Lawless eut un accident à Middlesbrough, à la suite duquel, pour sa convalescence, le curé de la paroisse loua des chambres pour elle et une compagne à Redcar. A l'époque, il n'y avait ni église ni école. La Société loua une maison à Coatham Road pour d'autres sœurs en convalescence et fonda une école paroissiale ainsi qu'un petit pensionnat et une école de jour 1880-85 (Voir Hartlepool)

Howrah House PoplarLondon, Poplar 1881-
Le Père James Lawless avait grandi dans la paroisse de Somers Town et étant enfant avait rencontré la fondatrice. En 1878, il fut nommé curé de Sts Marie et Joseph, Canton Street, Poplar, et il demanda aux FCJ de l'aider.
En 1881, la communauté se trouvait au 67 East India Dock Road, Poplar E. et enseignait dans des écoles à Wade Street. En 1882, elles étaient à Howrah House, 83 East India Dock Road (en 1948, l'école Howrah House fut rebaptisée Ste Victoire). En 1939, les écoles furent évacuées et les FCJ vécurent à Somers Town. En 1968, les FCJ retournèrent à Poplar au 154 East India Dock Road.
                                  Lisez l'histoire de Poplar et de Howrah House ici.

hartlepool.(West)Hartlepool, Couvent St Joseph 1885-
En 1885, sur l’invitation du P. Greene, les FCJ passèrent d’un plus petit projet à Redcar (q.v.) vers Grange Road, West Hartlepool. L’adresse indiquait ‘Avon Villa’ Victoria Road mais le lieu fut rapidement connu simplement comme ‘Le couvent’. En 1976, la communauté s’installa au 55/57 Hutton Ave.
Lisez les débuts de l’œuvre des sœurs à Hartlepoo ici.

PaisleyPaisley, Scotland 1889-2001
Après la promulgation de la loi écossaise sur l’éducation en 1872 l’école devint obligatoire. Le chanoine Chisholm, curé de St Mirin, Paisley, demanda à Mère Joséphine Petit, deuxième supérieure générale, que des sœurs s’occupent de l’école St Catherine. L’institution religieuse Ste Margaret fut rapidement fondée. En 1889, l’adresse des FCJ était Buchanan Street; en 1919, elles emménagèrent à St Margaret’s Netherhill et en 1977 à St Margaret’s, 34 Riccartsbar Avenue.

sedgley mini.Salford, Sedgley Park House et Kersal Hill 1905-
Sur l'inspiration du chanoine Richardson, la Société établit une Ecole Normale à Adelphi House en 1903; en 1905, cette école a été transférée au Jacobean mansion, Sedgley House. Il ferma en 1979. Les sœurs se rendirent dans un ancien foyer d' étudiants à Kersal Hill, 22 Singleton Road, M7 4WL en novembre 1978. En 1999, la communauté se répartit entre Kersal et 27 Park Lane.
Lisez l'histoire de Sedgley Park College FCJ ici.
                                  Voir les photos de Sedgley Park College FCJ ici.

Bagatelle Convent JerseyGuernesey, îles Anglo-Normandes, 1907-1911
Du fait de l'anticléricalisme en France (1907), les sœurs de la Bretagne durent impérativement chercher un refuge et les FCJ se rendirent à Guernesey, d'abord dans une maison appelée 'Les Touillets' et ensuite à 'Saumarez Lodge' (1908). En 1911, cette petite fondation déménagea à Bagatelle, Jersey, photo de gauche (q.v.)

St Matthew's Jersey, îles Anglo-Normandes, Val Plaisant (David Place) St Matthew, Bagatelle et Grainville 1911-
Sur l'invitation de Mgr Cotter de Portsmouth, en 1911 les sœurs FCJ vinrent de Guernesey et reprirent le couvent et les écoles des Dames de St André à David Place, St Helier. En 1970, l'école et le couvent s'installèrent dans des locaux construits exprès à Grainville, Deloraine Road, St Saviour. En 1997, le couvent fut vendu aux Etats de Jersey et la communauté se rendit à Bagatelle House, La Grande Route de St Martin, St Saviour.
St Matthew, 1911-1922: ce couvent (photo à gauche) fut reprit aux Dames de St André. A la suite de changements dans le système éducatif des Etats de Jersey, il ne fut plus possible de continuer l'école et la communauté se dispersa.
Bagatelle:  1912-1926:  cette propriété fut achetée pour les pensionnaires qui se rendaient de Ste Anne d'Auray à Jersey via Guernesey. Le pensionnat ferma en raison du changement de situation économique et politique.
                                 Lisez l'histoire de l'adieu aux sœurs FCJ ici.

Bognor Regis, Sussex 1918-1924
En 1918, on demanda aux FCJ de remplacer les Dominicaines pour s'occuper d'une école élémentaire dans un deux pièces. Au début, elles habitèrent auprès des religieuses contemplatives des Servites, mais plus tard elles séjournèrent pour un temps assez court dans une petite maison appelée Kit Kat, où elles restèrent jusqu'à l'acquisition de la propriété de la Villa Maria Upper Bognor Rd.

Stella MarisBroadstairs, Couvent Stella Maris, North Foreland, 1913-
C'était au départ une petite école et une maison de vacances, Santa Maria Della Strada. Entre 1938 et 1974, la Société dirigeait St George’s, North Foreland comme une école préparatoire pour Poles. St. Georges à l'origine était une école Anglicane préparatoire pour garçons. Redriff, North Foreland Avenue, qui appartenait à Lady Robinson fut bombardé pendant la deuxième guerre mondiale. Reconstruite après la guerre, elle ouvrit comme maison de noviciat en 1968 et devint une maison pour sœurs âgées et malades en 1977.
Voir les photos de l'école préparatoire St George ici.  See history of FCJs in Thanet on the Foreland here.

Wednesbury, Couvent Ste Mary 1920-1930
A l'invitation du Rev Dr O'Hanlon, les sœurs s'occupaient d'une petite école privée entre 1920–1930.

poles mini.Poles, Ware, Herts 1923-1986
En 1923, la Révérende Mère Philomena Higgins (5ème supérieure générale) acheta Poles, décrite par l'agent immobilier comme une 'réplique belle et extraordinairement bien ajustée d'une maison de style élisabéthain et l'aménagea en pensionnat. Poles fut pendant un temps une maison de noviciat. (Le nom vient de O.E. 'pol' qui veut dire 'petite pièce d'eau,' ou 'piscine' moderne, mais l'institution religieuse était aussi sous le patronage de la bienheureuse Margaret Pole qu'Henry VII considérait comme 'la plus sainte femme d'Angleterre' avant de l'envoyer au pilori!)
                                  Lisez l'histoire de Poles ici.

Liverpool, Green Lane 1976 - 1981
En 1976, à l'invitation de Mgr Worlock, un petit groupe de sœurs créa une communauté à l'archevêché, 87 Green Lane, L18 2EP où elles restèrent jusqu'en 1981.

Glasgow, Bothwell et Kelvinside 1987-2005
A partir de 1987, un groupe de FCJ habita à ‘Manresa’, Craighead, en lien avec le centre de retraite spirituel de Craighead, Bothwell. Quand ce dernier ferma, la communauté s’installa au 8 Queen Margaret Road, North Kelvinside (1999-2005)

Manchester, Stretford 1989-
214 Barton Road, Stretford, fut fondé en 1989 comme petite communauté dans une zone ouvrière.

Milton Keynes, 1989 – 1993
Christ the Cornerstone (le Christ, pierre angulaire) à Milton Keynes est un partenariat œcuménique local où des membres de l'Eglise Baptiste, de l'Eglise d' Angleterre, des Méthodistes, des Catholiques et des membres des Eglises Réformées Unies partagent leur vie autour de la liturgie, la compréhension mutuelle et le service de la communauté et de la société. Une sœur FCJ a participé à ce projet de 1989 à 1993.

Crook, County Durham, Couvent FCJ Church Hill 1992-
Invitées par le Père Brian Murphy en 1992 pour servir à la paroisse, les FCJ acceptèrent et sont toujours présentes dans un environnement très œcuménique.

Hythe, Hampshire:  1992-1996
Sur l'invitation du Père Frank Maher SJ, curé des deux paroisses de Hythe et Holbury, quatre sœurs vécurent à la maison paroissiale, 6, Langdown Lawn, engagées dans les activités pastorales.

Hartlepool, Brus Corner 1994 -2000
En 1994, il y avait très peu de sœurs dans le Nord-Est. Les FCJ s'engagèrent dans une mission exigeante auprès de la population au 19 Brus Corner.

Liverpool, St Hugh's 2002 -
En 2002, des soeurs FCJ emménagèrent au presbytère St Hugh, Wavertree, pour former une communauté d'accueil pour les jeunes souhaitant vivre une expérience communautaire.


Pour lire un compte-rendu plus complet de la mission FCJ en Angleterre (rédigé par Sr Mary Clare Holland et publié chez Signum en 1981) cliquez ici.

Pour lire l'histoire des sœurs FCJ en Ecosse entre 1889 et 1989 (rédigée par Sister Mary Clare Holland), cliquez ici.

Pour plus d'informations sur l'histoire des religieuses en Grande-Bretagne et en Irlande, cliquez ici.