Mission en Europe

Portrait of Marie Madeleine, FCJ foundress.Pour Marie-Madeleine, être une fidèle compagne de Jésus était une question d’engagement

Notre monde, de toute évidence, a radicalement changé depuis son époque, notre interprétation de la mission a donc évolué. Aujourd’hui, nous sommes engagées dans de nouvelles formes d’éducation partout dans le monde. Nous collaborons avec de nombreux collègues laïcs hommes et femmes, qui partagent notre vision et, à travers une multitude d’activités, nous vivons notre engagement actuel de Fidèles Compagnes de Jésus.

Une spiritualité qui ne se traduit pas en justice manque de crédibilité dans notre monde. L’appel à la justice est radical, il exige courage et liberté, loin des influences du consumérisme et du mercantilisme.

Nous sommes au contraire invitées à : « Trouver quoi appartient à qui et à le restituer » (Maria Harris inspirée par Walter Brueggemann)

Nous essayons donc de vivre cette spiritualité en

Notre travail pour la justice tient compte de notre héritage en tant que femmes. Nous sommes appelées à:

Notre travail pour la justice nous pousse à poursuivre l’impératif biblique de la justice entendue comme relation juste. Ce qui exige d’entendre l’appel urgent à vivre dans une relation respectueuse et responsable avec toute la création.

Aujourd’hui, chaque sœur s’engage dans tout travail qui est source de vie pour le peuple de Dieu, en fonction de ses dons personnels et des besoins des différents lieux et temps. Pour nous assurer que notre travail  correspond aux besoins de notre époque, nous avons une structure interne dans notre Société qui invite à une réflexion permanente personnelle et communautaire.

Comme jamais auparavant peut-être, nous, qui nous appelons Fidèles Compagnes de Jésus, sommes invitées à vivre la diversité culturelle comme un enrichissement de notre compagnonnage, fondé sur les valeurs de l’évangile. Nous assistons chaque jour à de vastes flux migratoires de peuples qui cherchent un mieux-être économique ou qui fuient la guerre et l’oppression. Nous sommes invitées à accueillir l’étranger dans nos communautés et dans nos ministères, quand nous travaillons avec des personnes de culture, race et foi différentes.

Dans un monde qui a soif de sens et qui a faim de justice, les Fidèles Compagnes de Jésus veulent être des compagnes du peuple de Dieu, en particulier de ceux qui sont défavorisés et marginalisés : en s’identifier aux autres, en marchant avec eux, en les écoutant, en collaborant avec eux.

Pour en savoir plus sur nos ministères cliquez ici.