Section tiltle text: Our Mission.

La Mission et les Ministères

Notre désir est de marcher dans les pas de Jésus, ne faisant qu’un avec lui dans sa mission rédemptrice. Quelque soit notre ministère, nous partageons une seule mission, nous sommes fidèles compagnes de Jésus.

Selon les lieux et les circonstances,
nous pouvons entreprendre toute oeuvre
qui contribue au salut des âmes
et de la manière qui semble la plus appropriée
au service et à la gloire de Dieu et au service du prochain.
Nous nous dévouons en particulier à certains ministères
qui nous ont été confiés par notre fondatrice,
« l’éducation de la jeunesse, surtout des enfants pauvres,
les retraites, les missions ».
Par-dessus tout, nous sommes compagnes de Jésus
et notre vie doit le révéler au monde.

Les quatre Evangiles donnent des exemples de femmes qui donnèrent tout ce qu’elles étaient et avaient pour aider Jésus et être avec lui. Marie, Mère de Jésus, à une époque où la femme n’était pas égale de l’homme, dit oui à une chose impressionnante et terrifiante—devenir mère de Dieu. Après avoir nourri et élevé Jésus, elle a été une compagne constante de son ministère. L’Ecriture nous dit que c’était Marie qui poussa son fils à se faire connaître aux Noces de Cana. Sa demande que Jésus vienne en aide au couple gêné, marque le début de la vie publique de Jésus.

Il y avait d’autres femmes qui suivaient Jésus dans ses déplacements et qui l’aidaient, et il aidait aussi des femmes. Sur les chemins de Galilée à Jérusalem, des femmes accompagnaient Jésus et étaient présentes au crucifiement et au tombeau vide.

A la différence des apôtres, à l’exception de Jean, les femmes restèrent près de la croix, accompagnant Jésus dans une espérance silencieuse. Leur espérance n’a pas été en vain. Le premier messager de la bonne nouvelle que Jésus est vivant et qu’il est au milieu de nous était Marie Madeleine. St Augustin l’appelle ‘l’apôtre aux apôtres’.

Cross showing Parassy and blossom.Marie Madeleine de Bonnault d’Houët, fondatrice des Fidèles Compagnes de Jésus, avait une dévotion pour sa sainte patronne et reconnaissait la signification de son nom, elle dit : Mon nom est Madeleine. Je vais suivre ma sainte patronne qui aima tant Jésus… jusqu’à l’accompagner dans ses déplacements et son travail, l’aidant même au pied de la croix avec les autres saintes femmes qui ne l’ont pas abandonné comme les apôtres le firent, mais se sont montrées ses fidèles compagnes.

Pour nous, Fidèles Compagnes de Jésus, comme avec Marie, les femmes des Evangiles et Marie Madeleine, notre mission est d’être des messagers de la bonne nouvelle de l’amour rédempteur de Dieu. Nous cherchons à vivre ses valeurs, à vivre les béatitudes, et comme lui, à aider ceux qui sont en marge de la société.

Devant le crucifix Marie Madeleine en prière entendit Jésus dire “J’ai soif”. Elle désira profondément être unie à lui dans sa soif du Règne de Dieu. Elle voulait étancher la soif du Christ souffrant dans son peuple. Nous partageons cette soif et voulons un monde où la justice, la paix l’amour et le respect règnent.

Quoique nous fassions, quelque soit le moyen de le faire, notre mission est d’être avec Jésus ses fidèles compagnes dans le monde d’aujourd’hui. Les ministères sont une expression de notre mission dans un temps donné, ils varient suivant les lieux et les circonstances et nos propres dons particuliers de nature et de grâce. Il peut y avoir des périodes où nous ne pouvons pas être actives, mais nous sommes toujours envoyées avec Jésus, nous sommes toujours en mission.

Lorsque nous choisissons les ministères, le discernement est important. De la même façon que Jésus écoutait la volonté de son Père avec les oreilles de son cœur, qu’Ignace passait beaucoup de temps dans la réflexion et la prière pour trouver Dieu en toutes choses, comme Marie Madeleine qui écoutait les moindres mouvements de l’appel de Dieu, nous aussi écoutons la voix de Dieu dans nos vies.

Nous devons aller à Dieu tout droit, sans jamais nous arrêter,
par le chemin le plus court,
toute notre personne, parfaitement unie à notre Seigneur Jésus Christ, pour ne plus faire qu’une seule et même chose avec lui…

Nous nous efforçons de trouver dans la prière
l’esprit et le coeur de Jésus,
de façon à pouvoir trouver Dieu en toutes choses
et à être pour les autres, des messagères de sa Parole salvatrice.

Nous sommes appelées à vivre le magis, à faire des choix pour la plus grande gloire de Dieu et le plus grand grand service de son people. Dans l’écoute et dans la lecture du monde qui nous entoure, nous soyons en harmonie avec les besoins du monde, cherchantà trouver Dieu en toutes choses.  

Nous vivons et travaillons aujourd’hui dans seize pays du monde, nous nous efforçons de différentes façons à étancher la soif de Jésus dans le monde…

Toujours unies à notre Seigneur Jésus Christ
et comme lui nous ne désirons que la sainte volonté de Dieu
et le salut de notre prochain.

Soyez dignes de votre beau nom par un grand amour pour Jésus,
        un amour qui se montre non par des paroles ou des désirs stériles,
                 mais par le courage dans son service .     (Marie Madeleine)