Section title text:  Our Spirit.

Gumley House Convent, the Generalate

The Generalate, the home and place of work of the central administration of the Faithful Companions of Jesus, is at Gumley House Convent, Isleworth, in West London. 

Front of Gumley House.

Gumley House was built about 1700 and the property was bought by Marie Madeleine in 1841.

Marble Hall from above.  Staircase leading up from the marble hall.  

At different times in the Society’s history, for reasons of political security or convenience of administration, the Generalate  has been at Carouge, Ste Anne d'Auray, Paris, Brussels and Stella Maris, Broadstairs.

The Generalate was moved from Broadstairs to London in October 2012.

The Society’s Archives are housed in the Generalate and there is a small Heritage Collection.

The picture on the right shows the mandala painting, a visual expression of the Society’s charism and spirit.


There is a large,
successful school
on the same campus.

Rainbow gradient divider.

Les Archives de la Société

Les Archives générales de la Société sont abritées à Stella Maris FCJ Broadstairs Kent CTIO 3NR Angleterre. Leur objet est :
In the Gumley archives.

Les archives contiennent les dossiers principaux concernant la fondatrice Marie Madeleine Victoire de Bengy—de Bonnault d’Houët. Beaucoup des dossiers archivés sont des compte- rendus du gouvernement et de l’administration de la Société par les supérieures générales qui se sont succédées jusqu’en 2003

Informations peuvent être demandées à la :
Secrétaire Générale
FCJ Generalate
Gumley House Convent
Twickenham Road, Isleworth
Middlesex ENGLAND TW7 6DN

(44)(0)208 232 9570

Bien que les Archives soient privées, et qu’elles ne soient pas ouvertes sur demande, elles peuvent être accessibles au public avec autorisation de l’archiviste et suivant le règlement des Archives FCJ. 

Samples of Marie Madeleine's handwriting.

Echantillons de l’écriture de Marie Madeleine…sur lesquels elle a copié les Constitutions des Jésuites.

Pictures of the first voyage to Canada ... before cameras!

Dessins du premier voyage des FCJ au Canada en 1883,
envoyés par les voyageuses du temps précédent les photographies.

Rainbow gradient divider.

Some items in the collection.

Musée FCJ

Cette salle a une collection intéressante de papiers et d’objets artistiques en lien avec la vie de Marie Madeleine et l’histoire des FCJ.

Par exemple :

La cafetière, la théière et l’ huilier qui appartenaient à Marie Madeleine et qu’elle avait donné à Gumley House FCJ, Isleworth. 

Coffee pot.   Tea pot.   Cruets.

En France, l’huilier et le vinaigrier pour le service de la table étaient souvent en cristal sur un support d’argent ou d’étain. Ils faisaient partie d’un ensemble incluant la salière, le poivrier, le moutardier etc … L’aiguière était un vase à pied, muni d’un bec et d’une anse pour le service de l’eau à table. Ce sont de petites aiguières qui sont encore parfois utilisées à l’Eucharistie pour l’eau et le vin.

 

Le crucifix que le P. Nérinckx a donné à Marie Madeleine

Crucifix given to Marie Madeleine, front view.       Crucifix, side view.

Ce crucifix a été donné à la fondatrice, Marie Madeleine, par le P. Nerinx, le prêtre qui en novembre 1830 lui confia l’école et l’église de Somers Town le prêtre qui en novembre 1830 lui confia l’école et l’église de Vaucluse,  Richmond, la première communauté FCJ en Australie. R. M.Philomène Higgins, supérieure générale, rapporta le crucifix à Gumley en 1922. 

 

Le bureau portable de Marie Madeleine

Portable writing desk.

C’est un bon exemple de bureau portable du XIXème s. qui pouvait être porté d’une pièce à une autre et utilisé à comme une table. Marie Madeleine utilisa ce bureau lorsqu’elle séjournait à Gumley House, Isleworth, Angleterre.

 

Copie écrite à la main de pages de nos premières Constitutions durant la vie de Marie Madeleine :

Constitution pages, Parts I-III.

Constitutions pages, Parts IV-VI.

Constitutions pages, Parts VII-IX

Constitutions, Part X and testimony of M. Marie de Bussy fcJ.

Les Constitutions de St Ignace , dont Marie Madeleine disait lui être plus chères que sa vie elle-même, était la Règle qu’elle voulait pour sa Société de Fidèles Compagnes de Jésus. Les images des archives montrent les copies de sa propre écriture qui furent ensuite transcrites pendant sa vie par une autre religieuse. Les premières pages de la plus tardive copie des dix parties des Constitutions des Jésuites se voient au-dessus, avec un témoignage de leur authenticité signé de R.M. Marie de Bussy fcJ et daté de 1891.

 

Echantillons de travaux artistiques faits par les religieuses au XIXème s.

Samples of 19th century artwork.

Further samples of artwork.

L’esprit créatif des religieuses au XIXe  s. continue de diverses façons aujourd’hui ; quelques exemples sont visibles dans la partie artistique du site.

 

Un album de dessins d’aquarelle et d’enluminures offert à R.M.Joséphine Petit en 1885, pour la 25ème année de son élection comme seconde supérieure générale de la Société. Ces dessins ont été faits par une Fidèle Compagne de Jésus talentueuse et anonyme à Paris.

SHARE  
Let us ask Our Lord to give us the spirit of the Society of Jesus;
        since we have its Constitutions, it is God's will
                    that we should have its spirit.     (Marie Madeleine)